BEAUDOIN PATRICE
BEAUDOIN PATRICE

L'Humanité va-t-elle disparaître dans le temps ?    Est-il possible de répondre à une fausse question ? Inutile de chercher la réponse. Il n'y a pas de mémoire. TOUT est Ici acté programmé par le Soi suprême déjà réalisé . JE Suis éternel.

O Forme Physique.

JE Suis le TOUT jamais Né 

Il n'y a pas de mental libre, juste et efficace car le mental n'existe pas de lui-même comme le bien ou le mal n'existe pas de lui-même. Le mental se fonde sur un dilemme physique et ne tient que sur l'illusion de la séparation, rien d'autre. Le mental est manque et le manque crée les conflits et la souffrance dans le moment présent.

La physique n'existe pas d'elle-même comme la forme ( la vie - la mort ) n'existe pas d'elle-même. Le paradoxe tient juste dans le fait que l'être humain croit que le mental est réel, mais c'est un leurre de l'imaginaire. Seul existe Ici le Soi suprême omniprésence hors de la physique. Ce que JE Suis dans l'Absolu est éternel donc sans mémoire puisque le réel est ici l'incommensurable présence toujours la première fois. Les connaissances humaines sont toutes obsolètes puisque insidieusement fausses.

Faire l'expérience de la non expérience physique c'est être le Soi suprême le étant non étant JE Suis.

Seul existe êtes. Seul JE Suis Ici totalité réalisé.         L'autre est l'ignorance dans le maintenant d'où les effets faussés liés à l'illusion de la séparation.

Être le Soi suprême implique d'être Ici de même nature que le Soi. Être la totalité invisible hors de la physique, car comment serait-il possible d'être la connaissance réelle JE Suis en commençant par la partie physique dans la multitude des formes de la conscience illusoire ? C'est impossible.

Sachant que seul réside Ici l'Absolu Omniprésence JE Suis, vous ne pouvez prétendre ignorer le réel. Ce que vous êtes par nature est fusion le étant non étant c'est-a-dire le Soi suprême éternel en double causalité donc le réel, rien d'autre. Mais vous croyez  en la réalité du corps physique, vous croyez que votre propre histoire est réelle comme vous croyez en l'amour filial. Alors vous croyez à l'impermanence des formes de la conscience en termes de commencements et de fins, vous croyez en l'illusion, en l'existence de l'autre, en l'éphémère du connu, c'est pourquoi l'ignorance empêche d'être Ici Conscient dans l'in-conscient. S'identifier au corps physique ( aux formes mentales ) empêche d'être la source de la connaissance réelle et cette identification sujet-objet ( les effets faussés ) crée l'illusion de la séparation, mais la vision de l'autre et du monde est irréelle. 

 

Qu'est-ce qui fait que c'est ainsi ?

 

Parce que l'apparence de la nature des choses matérielles est l'ignorance présente dans le maintenant. C'est pourquoi se débarrasser de l'ignorance est la condition sine qu'à non à le Soi déjà totalité réalisé  Omniprésente Ici. Sachez que peu importe ce que la personne regarde. L'efficacité, le libre et le juste,  est Ce que JE Vois car « la personne-la vision comme la perception-la chose vue » est un cheval de Troie. Ni l'une Ni l'autre existe réellement Ici puisque la forme est vide et manque, naît de l'ignorance.

 

  1. La Paix est omniprésence Ici sans l'effort.

    Omniprésence Ici le Soi JE Suis ne crée aucun problème c'est pourquoi JE n'en résous aucun. Éternel, JE Suis Ni vivant Ni mort car JE Suis Ni en ceci Ni en cela, JE ne Suis Rien de physique. RIEN est Nécessaire TOUT est déjà perfection déjà réalisé acté programmé dans l'Ici JE Suis.

  2. L'être amputé d'un membre éprouve toujours et la douleur et le manque parce que l'ignorance identifiée à la forme physique crée l'illusion de la séparation, et c'est le drame dans le cours des événements!...

Le subtile n'est pas un choix. Le Soi suprême est sans raison. Le dilemme du choix impose toujours deux possibles dans le cours des évènements et cependant aucun n'est possible puisque la Vérité déjà acte programmé fusion indivisible possible-impossible, existe avant la physique. C'est pourquoi vos désirs dressent des murs dans le moment présent comme pour dire l'accident physique à venir. Le désir est comme une pierre lancée dans une flaque d'eau. L'onde produite par l'objet du désir déforme la réalité, renverse la cause du Soi, provoque un retour en arrière dans le temps et le vide produit dans le moment présent crée l'illusion de l'existence d'un hier et d'un demain.

 

Totalité Métaphysique JE Suis Ici le Soi Suprême jamais Né. Votre vision de l'autre et du monde là devant est une illusion d'optique, un paradoxe lié au temps. Neutre, seul JE Suis déjà réalisé. Pour la Vérité Absolue, l'autre (forme) n'existe pas d'elle-même. L'autre est l'accident de l'ignorant.

 

Comprenez : le proche Un n'a pas d'existence réelle autre qu'Ici dans le Soi Suprême Unique puisque l'un l'autre fusion indivisible est le constitutif de la Vérité Absolue Ici le Soi déjà réalisé. Moi je, la personne forme la différence et ce qui ne porte en aucune manière le réel. C'est pourquoi la vérité est Ici sans mémoire, ne laisse aucune trace dans le temps. L'aide consiste donc à se libérer de l'ignorance et non à tendre vers la vérité puisque la mémoire est sans fondement réel.

 

Le dilemme c'est lorsque se présente dans le cours des événements deux possibles et qu'aucun n'est possible. L'humanité se fonde sur une contradiction en les termes. Le paradoxe du désir en termes de commencements et de fins illusoires. C'est dire que le devenir de l'humanité est contenu dans une simple vision, naît d'une contradiction en les termes, juste cela, un vide (un trou noir) telle une absence à soi-même.

Extrait de l'Ouvrage: Métaphysique JE Suis éternel. Maintenant la fin de l'humanité  (fin de l'ignorance)   ISBN: 978-2-35682-555-1 Auteur-éditeur

 

Comment annihiler l'ignorance?

 

Se débarrasser de l'ignorance est l'unique possible-impossible  puisque la Vérité le Soi est déjà Réalisé Omniprésence Ici

 

Commande via la page

Métaphysique JE Suis éternel Maintenant la fin de l'humanité

Le paradoxe de l'être Humain tient dans le fait de croire à sa réalité physique, mais aussi croire que sa propre histoire dans le moment présent est le réel, mais c'est un leurre de l'imaginaire liée au temps.

Ce que JE Suis est Absolu Ici Omniprésence non temps hors de la physique, c'est pourquoi Ce que JE Suis n'est jamais Né, ne tient Ni en ceci Ni en cela en la forme de la conscience en termes de commencements et de fins, car l'impermanence de temps dans le cours des événements comme l'impermanence du corps physique, des sens ne peut pas être le réel et Ce que JE Suis Ici incommensurable

 

L'ouvrage: Métaphysique JE Suis éternel Maintenant la fin de l'humanité

ISBN Numéro 978-2-35682-555-1

144  pages de textes, illustrations, croquis explicatifs

  au prix de 14.40 euros

Comprendre comment l'être humain tombe dans le paradoxe lorsque la personne physique imaginaire croit être le réel et tourne son attention vers la nature des choses visibles dans le moment présent. C'est ainsi que la nature de l'attention de l'être humain change d'elle-même la nature de la perception. C'est pourquoi, tout ce qui est percue en la forme de la conscience est faussé par la raison.

 

La Vérité incommensurable est :  JE Suis fusion étant non étant

 

JE Suis l'Absolu Ici Hors de la physique hors de toutes définitions

JE Suis ni le contenu des expériences, ni le cours des événements, ni les pensées, ni le moment présent, ni le passé, ni le futur, ni le corps physique, ni le mental, ni les connaissances en la formes de commencements et de fins, ni les émotions, ni les sensations, ni la vie, ni la mort, ni la personne, ni l'observateur, ni l'observé.

JE Suis Rien de physique ( NI ceci NI cela ). JE Suis Fusion Conscient d'être Conscient dans l'in-conscient non formes de la conscience ( ignorance éternelle ) JE Suis Ici la Connaissance Absolue, le vrai comprendre, le Vrai Savoir intelligence Universelle incommensurable Omniprésence. JE Suis Fusion Avant et Après la physique A dans A , Amour dans l'Amour => immobilité totale silence total sans l'effort.

 

Page 4 de couverture : Métaphysique JE Suis éternel. Maintenant la fin de l'humanité

 

La Vérité Absolue ne tient ni en ceci ni en cela. L'Amour filial est pour soi-même une manière de créer le temps pour alimenter l'ombre de la fausse éternité imaginaire. Telle une absence à elle-même, moi je, la personne forme physique, est une maladie mentale. Une comédie tragique de l'imaginaire. Ainsi, l'homme meurt de ses remèdes et non de maladies. L'imaginaire est un processus insidieusement faussé, c'est pourquoi répondre à la question shakespearienne de l'incommensurable Vérité est un leurre : To be or not to be, that is the question, car je suis déjà dans l'Ici totalité réalisé acté programmé, Fusion le étant non étant (fusion possible-impossible). Être Conscient d'être Conscient dans l'In-Conscient (Absolu) ne peut pas être existence sans annihiler les formes de la conscience en termes de commencements et de fins. Ni ceci Ni cela. Ce que vous êtes n'est ni la personne physique ni votre propre histoire. Ce que vous êtes est le étant non étant, c'est-a-dire le conscient sans conscience. La recherche de la Vérité est vaine car vous êtes déjà ce que vous cherchez... le GRAAL Hermétique Soi auquel vous ne pouvez rien ajouter et duquel vous ne pouvez rien soustraire. Le projet est vain car vous n'êtes pas ce que vous voulez créer dans le temps, c'est pourquoi « Rien est Nécessaire » par la conscience. Inutile de vouloir parvenir à la perfection. Vous êtes déjà dans l'Ici la perfection de l'Amour sans l'effort, hors de la physique. L'effort est un désordre de l'imaginaire, l'ignorant dans l'ignorance car la conscience se limite au corps physique et si le corps physique vous limite au connu, c'est que vous existez dans le non étant. C'est pourquoi le monde est souffrance et conflits, parce qu'enfermé dans le limité imparfait non étant. La vraie liberté est fusion étant non étant, non la forme de la conscience. La personne (les souvenirs-mémoires) s'imagine existant éternellement, arrange les formes du désir, mais c'est un leurre de la fausse entité du Soi. Processus immuable indivisible, l'éternel JE Suis Métaphysique, Fusion être ne pas être, ne peut exprimer la connaissance réelle du Soi si l'un « sur-vie » dans le temps. Alors soyez ainsi : Vivant-mort, car sinon, par nécessité à la Vérité du Soi, vous vous consumerez à vos histoires illusoires sans cesse recommencées. L'être Humain est l'essence du destin, les accidents dans l'espace et le temps, car ce que la personne regarde est toujours l'accident de la physique, jamais le réel Ici et peu importe la forme. Le langage du Soi, Absolu libre et juste, désentravé des formes de la conscience, est la gnose, Méthaphysique être sans l'Avoir physique moi je. Comprenez, Vous n'êtes pas le paradoxe du corps physique. Sans l'illusion de la souffrance, l'être Humain ne peut pas être un être Humain. Ainsi est la Vérité.

L'amitié, l'affinité, l'amour filial est un sentiment et le sentiment naît de l'émotion liée à l'effet faussé de la physique. Le sentiment est un arrangement avec la fausse éternité, mais le Soi suprême dans la Vérité n'est équipé Ni pour le sentiment Ni pour l'émotion puisqu'à lui seul Absolu. Alors n’oubliez jamais. Tant qu'il n'y a pas de changement radical qui fasse effacer les murs de l'imaginaire en termes de commencements et de fins, formes illusoires de la conscience ( partie et multiple dans le même espace ) en vue de goûter Ici l'incommensurable Vérité JE Suis Amour dans l'Amour, le monde se pensera physique vivant où mortel, inventera une histoire illusoire et continuera à faire la guerre, mais en Vérité il n'existe Ni vie Ni mort pour le Soi suprême JE Suis, car Ce qui est éternel et sans nom n'est jamais Né, ne peut être concerné Ni en ceci Ni en cela. Située au-delà de la physique, la Paix est Ici déjà actée sans raison. Fusion Amour dans l'Amour le Soi suprême et Ce que JE Suis est éternel.

Que Suis-JE ? Ici Neutre est la présence Absolu JE Suis.

Seul JE Suis Ici déjà totalité réalisé.

Ni vivant Ni mort JE Suis est Omniprésent éternel

 

Parce que le stratège impose toujours et encore la différence par nécessité, l'effort est un échec puisque synonyme de division, car ce qui d'un côté rassemble dans le cours des événements, de l'autre divise. Les effets faussés de la triade ( causes à effets - le chaos ) est le couple ''le voyeur''-''la vision''-''la chose-vue'', le cheval de Troie, une imposture dans le moment présent. C'est pourquoi l'entité '' être humain '' est une imposture de l'imaginaire dans le temps et l'espace puisque la forme en rapport au sujet-objet est un accident de la physique. En réalité, Ni le sujet Ni l'objet existe réellement. Le réel Ici Omniprésence JE Suis ne tient Ni en ceci Ni en cela. En conséquence, votre propre histoire est une illusion d'optique comme ce que vous croyez être est une forme irréelle imaginaire puisque le monde '' formes de la conscience en termes de commencements et de fins '' n'existe pas. L'entité '' humain, la personne physique, la forme '' ne peut ni comprendre ni connaître ni savoir ni voir la connaissance réelle située Ici hors du moment présent et hors de la physique. Seul existe Ici l'incommensurable JE Suis déjà totalité réalité en double causalité. Double causalité signifie que le Soi est hermétique causal à lui-même par lui-même et en lui-même. C'est-a-dire que le Soi Suprême est un concept sans la forme du concept. Le Soi est définition, cause à lui-même par lui-même et en lui-même sans la forme de la définition. C'est la condition sine qu'à non au Soi Suprême dans l'Absolu. Ce que JE Suis est donc à la fois fusion du mobile et de l'immobile et dans le même temps et dans le même espace sans mélange, autrement dit Ce que JE Suis est fusion le étant non étant ( fusion Vivant-mort ) par Nécessité Cosmique. Le Soi JE Suis est un Espace dans l'Espace sans forme d'espace, là où TOUT est acté et là où Rien ne se crée. Le Soi est totalité acte déjà programmé car Le Soi est Conscient d'être Conscient dans l'in-Conscient. c'est pourquoi le terme  '' Aujourd'hui '' est le jour des plus grands dangers puisque le temps est irréel, car il est impossible de pénètrer le moment présent. Le temps seul n'existe pas. Métaphysique JE Suis Ici Omniprésence éternel. L'unique possible pour Vivre Ici le Soi Suprême est de se soustraire de la physique, annihiler la forme de la conscience, tuer le mental ( le désir ), être de même nature que le Soi suprême, c'est-a-dire être invisible dans l'in-visible.

Ne cherchez pas la mémoire dans le Soi Suprême, il n'y en a pas. Le Soi intelligence Universelle est par Nécessité Hasard incommensurable sans mémoire ( sans forme ) . JE Suis la totalité réalisé sans tête. En conséquence ( Rien est Nécessaire par l'effort ) car le Nécessaire le libre et le juste se place de lui-même et en lui-même lorsque cela est Nécessaire. Sans le désir d'agir, JE Suis déjà totalité réalisé Amour et Paix.

 

Vouloir régenter la Paix relève d'une imposture en la forme car l'Amour est par Nécessité Cosmique hermétique à lui-même. C'est pourquoi le réel Neutre est la Paix et la Paix est Alchimie Métaphysique totalité acté Mathématiques JE Suis, et ne relève pas des sens. L'effort est donc un échec. Se désidentifier du corps physique est la condition sine qu'à non à le Soi. Qu'il en soit Ainsi.

 

Le spatio-temporel n'existe pas de lui-même comme le bien n'existe pas de lui-même. Le spatio-temporel est mémorisation de l'histoire déjà vécue et ce qui empêche le Soi d'être Ici. Le spatio-temporel est le connu, la conscience forme conditionnée. Cela étant non étant, votre propre histoire est le monde parallèle temporel, ce qui n'existe pas et n'a jamais existé. Votre monde physique est imaginaire et illusoire. Ce que vous croyez être par la voie matérielle est totalité forme irréelle parce que le réel est Ici sans raison donc sans mémoire.

              Quand vos yeux nous trompent

Omniprésence parfaite, le Soi est sans chemin

Existe que l'Absolu JE Suis

 JE Suis fusion et du mobile et de l'immobile

Inutile de vous agiter

Absolu et Ce que vous êtes est sans l'effort.

Il est vain de voyager pour connaître,

car vous êtes déjà la totalité de la connaissance réelle. Plus vous voyagez dans le temps et plus vous vous éloignez de la Vérité. Vous vous devez d'êtres seul pour connaître le réel

car l'aidant l'aidé est l'observateur observé, l'illusion d'être un être humain.

La personne n'existe pas. Alors soyez Ici le Soi JE Suis

 

Citation de Gandhi

'' Chacun a raison de son propre point de vue,

mais il n'est pas impossible que tout le monde

ait tord ''

 

c'est pourquoi il est:

Inutile d'apprendre comme il est vain de chercher à comprendre. Il n'y a pas de cerveau.

La conscience forme est l'ignorance, car la forme n'existe pas. Ce que JE Suis Ici, Conscient dans l'in-Conscient Omniprésence Absolu

n'est jamais Né.

Rien est Nécessaire   Je Suis sans l'effort

Fusion JE Suis

L'Univers est totalité mathématiques hors de la physique

hors de l'espace et hors du temps : au-delà de toutes définitions de l'imaginaire physique, c'est pourquoi JE ne suis pas un Homme.

JE Suis un processus Conscient d'être Conscient dans l'in-conscient

TOUT est déjà parfait Acté Programmé Ici

Sur cette base intemporelle JE Suis Ici l'incommensurable Vérité.

JE Suis par TOUT dans le TOUT donc je ne suis Rien de physique.

La vraie communication se situe avant le langage des mots et des sens c'est pourquoi votre propre histoire maintenant est une illusion. Amour en l'Amour est ce que vous êtes, cependant ce que vous êtes par nature n'est pas le Graal objet mythique de la légende arthurienne. C'est bien plus que ce que vous pouvez l'imaginer. Le Graal est ni un objet ni un trésor ni or ni argent ni une chose que vous pouvez percevoir par les sens.

Ce que vous êtes est le processus et Ce qui permet d'être la connaissance réelle, voir la Vérité nue, le Diamant Graal.

L'humanité n'existe pas. Ce que l'être humain observe là maintenant dans le moment présent et la chose observée est une illusion d'optique, c'est-à-dire le passé et ce qui n'a pas d’existence propre.

<  Jamais Né JE Suis. Jamais tendre vers la         forme de la conscience.

L'éveil des consciences est inconcevable pour le déjà réalisé JE Suis. Méditer est une façon de chercher à créer un état autre que celui dans lequel le méditant se trouve dans le moment présent. Mais c'est un leurre car il est impossible de sortir, de saisir, de pénétrer l'état dans lequel JE Suis par nature.

Le jour viendra où vous direz : Méditer est une forme d'attachement mental, c'est une manière de se posséder. j'abandonne la méditation '' parce que je vois que l'idée même de méditer implique la dualité, c'est-à-dire que l'idée impose le méditant et l'objet de la méditation '' le concept ''. je me place du point de vue du Soi, Témoin lequel n'a pas besoin de méditer...Par la simple présence de l'Attention et de l'intention le soi concrétise la réalité finale, être sans être.

Recherchez simplement l'être humain qui observe le cours des événements dans le moment présent et vous découvrirez ce qu'est l'illusion de la séparation.

Le Soi est sans chemin. Ici JE Suis le chemin (le réel)

Le bien le mal le bas le haut l'endroit l'envers lumière ténèbres la différence comme le contraire n'existe pas de lui-même !... la forme est l'imaginaire

La connaissance réelle est déjà Ici sans la raison

Le Soi JE suis est l'Abolu Ici duquel Je ne peux Rien déduire auquel Je ne peux Rien ajouter, c'est pourquoi l'éveil est une spéculation de la pensée. Passé présent futur n'existe pas et n'a jamais existé. Le réel se situe et hors du temps et hors de la physique c'est pourquoi Rien ne change dans le cours des événement.

Fusion JE Suis

étant non étant

être ne pas être

L'Univers est totalité mathématiques hors de la physique

hors de l'espace et hors du temps : au-delà de toutes définitions de l'imaginaire physique, c'est pourquoi JE ne suis pas un Homme.

JE Suis un processus Conscient d'être Conscient dans l'in-conscient

Maintenant la fin de l'humanité.                                    La forme ( commencement et fin ) n'existe pas !...

 

Maintenant la fin de l'humanité.

L'humanité est le mal et l'écart type. ( Les formes illusoires )

 

Le syndrome de l'écart type est un ensemble de signes qu'un être humain est susceptibles de présenter de par ses écarts à la Vérité. L'espace temps est l'écart à Ce qui est de par sa nature Absolue. Le premier pas vers l'observation du cours des événements est l'écart type et l'illusion du moment présent. Écart dont la source est toujours pathologique même si l'humain n'est pas conscient de son écart.

 

La totalité de Ce que JE Suis Ici n'est jamais né. Seul la forme évolue et se déforme dans l'espace et le temps, non Ce que JE Suis par nature c'est pourquoi la personne physique que vous pensez être se construit toujours un monde fictif duquel elle ne pourra jamais s'extraire d'elle-même !...L'autre ne peut être conscient qu'il observe à côté. Ce que vous êtes est le seul moteur immobile de l'univers c'est pourquoi pour aller d'un point à un autre seul le corps physique se déplace et évolue dans le temps, mais ce que vous êtes par nature est incommensurable et donc immobilité totale Fusion Espace dans l'Espace. L’œil peut évaluer la distance entre un point A et un point B mais ne peut en aucune façon connaître l'incommensurable fusion A en A. Ce qui est existence réel déjà totalité réalisé en lui-même est sans l'effort des sens.

 

Ce n'est pas le connaître la source du problème en Soi mais la place que le sujet lui concède. Quant la personne fait de la connaissance l'objet de la conscience, la source de la connaissance change d'elle-même la perception et la nature des choses. Le sujet devient alors l'objet de la connaissance livresque car il la tient pour sienne et acquise. C'est ainsi que naît le paradoxe parce que la source de la connaissance réelle est intemporelle, incommensurable donc jamais née. C'est pour cette raison que vous vous devez de rendre à César Ce qui appartient à César, ne rien garder en la forme pour soi=même. Vous vous devez de ne rien apprendre, car l'appris, objet ( onde ), forme en la conscience, crée l'impasse et le temps dans l'espace ( faille, vide et manque ). Le moment présent est onde Espace-temps et cette onde crée l'illusion de la séparation. C'est une manière de croire à notre réalité physique, mais c'est un leurre. C'est pourquoi, lorsqu'un raisonnement sonne creux, n'en concluez pas hâtivement pour cela, que la tête de l'autre est vide. Il semble juste de dire que c'est un paradoxe, objet du désir. L'autre ne peut être que le fruit de l'ignorance ignorante c'est-à-dire le mental irréel.

Métaphysique Pure.

Ce que JE Suis, Fusion invisibles Conscient dans l'in-Conscient,

se situe au-delà du corps physique.

La métaphysique ne relève en aucune manière des sciences de l'homme, car il est impossible d'étudier ce qui est sans forme avant la conscience. Métaphysique est le principe de vie et ce qui se situe par nature avant la physique, avant le corps physique car du point de vue du Corps physique il est impossible de connaître, de comprendre, de se situer dans l'in-conscient de manière à être Conscient de ce qui existe avant la matière corps physique. Voir le réel impose de se placer en la Méta, avant, de se situer au-delà du corps physique. C'est pourquoi la Métaphysique est sans objet puisque sans forme ( jamais-né ). La Métaphysique est donc l'Unique connaissance réelle intelligence universelle, ne tombent ni sous les sens ni de l'imaginaire. La Métaphysique traite des premiers principes de la Connaissance Universelle, du Soi, de êtes et de Ce qui perçoit la source. Les plus célèbres Métaphysiciens, Platon, Aristote, etc., en ont fait leur principale étude par la réfutation. Mais l'entité homme n'est ni intéressé dans les recherches de cette nature, ni capable de ces découvertes par la voie matérielle car la voie de l'imaginaire se limite par nécessité quantique au corps physique, c'est-à-dire au connu. Mais la Métaphysique se situe dans l'inconnu c'est pourquoi la Métaphysique est l'Unique bibliothèque réelle de l'esprit. La décision tranchante de l'un et du multiple en la forme de la conscience, processus obsolète imaginaire physique, traite de la dualité de l'essence terrestre physique, principe purement faussé par le langage de la pensée en la forme ( à la masse ). C'est pourquoi la totalité de la pensée est a jeter.

Le mot Métaphysique signifie ici au-delà, au-dessus de la physique, hors du corps physique, mais aussi hors du moment présent, hors du temps, hors des formes de la conscience, hors de l'être Humain parce que les matières que traite la métaphysique sont d'un ordre premier supérieur de êtes, du Soi, de la nature invisible de JE Suis, de l'absolue, de la Vérité Nue à celles que traite la physique parce que L'ici est ce que JE Suis par nature omniprésent sans forme hors du corps physique. In-né ou jamais né est le synonyme de Métaphysique. In-né est ce qui se situe ni en ceci ni en cela ( des formes physiques ). L'absolu êtes, le Libre Arbitre par exemple et ce qui JE Suis Ici dans le réel.

JE Suis est l'ici Omniprésence non-temps Métaphysique hors du corps physique et non la personne physique. Alors Soyez invisible dans l’un-visible au-delà de... car la physique se limite par nécessité au connu donc à l'illusion de la séparation liée au temps (dualité des formes du désir).

L'illusion du pardon. La forme est irréelle

L'illusion du pardon

Ce n'est en aucune manière par la voie matérielle de la recherche que vous trouverez la délivrance où le salut. La délivrance se situe ici et maintenant existe depuis toujours et pour toujours. L'expérience de la connaissance réelle vécue est ici et maintenant dans l'immédiateté invisible là devant, c'est pourquoi vous ne pouvez Ici nier le réel et ce que vous êtes hors de la physique. Alors pourquoi devriez vous chercher la libération ? C'est parce que l'être humain croit à la réalité du coprs physique comme il croit à l'existence de la servitude qu'il cherche à s'en défaire. Mais le fait est que: la servitude n'existe pas. Seule la libération est sans commencement ni fin puisque le Soi est son propre libre arbitre. Mais vous êtes ignorants du réel alors contentez vous de vous débarrasser de cette ignorance ici et maintenant, juste cela. Toutes les questions que vous vous posez sur le pardon sont inconcevables comme l'éveil est inconcevable puisque irréel. Pardon veut dire la fin de la servitude mais comme il n'existe en aucune façon de servitude, il ne peut être question de pardon.

Qu'est-ce que le réel ? Qu'est-ce que JE suis ?

À cet instant vous êtes peut-être assis là dans votre canapé, ce livre en mains. Il y a donc un être humain dans le moment présent et cet être humain porte son attention vers l'observation de ce livre et lis le cours des événements de l'être humain dans le moment présent. C'est un fait n'est-ce pas ? mais est-ce que cet être humain est le réel ? Non . Parce que ce qui perçoit au commencement cet être humain dans le moment présent se situe nécessairement avant la perception de l'être humain et hors du moment présent.

Et ce qui perçoit est ce que vous êtes par nature au commencement sans le commencement = le Réel.

 

Fusion étant-non-étant l'Intelligence n'est pas une chose visible que vous pouvez saisir dans le moment présent à l'aide des sens.

L'intelligence Omniprésence se situe Ici sans l'effort avant le physique, sans raison, sans la forme.

 

To be or not to be, that is the question...

JE Suis l'Indivisible fusion être ne pas être

 

Le Conscient ne peut pas faire l'économie de l'inconscient. Dans l'Ici l'intelligence est sans raison

Celui qui observe le cours des événements dans le moment présent ne peut être conscient qu'il observe à côté

Comment sortir du mental ?

Est-ce que le mental désire se tuer ? Le mental ne peut pas se suicider. C'est pourquoi tout ce que vous avez à faire, c'est rechercher la nature véritable du mental. Vous découvrirez alors, qu'il n'y a pas de mental, que la personne n'existe pas pas plus que la conscience existe. Quand vous êtes dans le Soi véritable, le mental n'est plus nulle part, l'illusion c'est comme volatilisée. Lorsque vous demeurez dans le Soi Conscient dans l'in-conscient, vous n'avez plus besoin de vous inquiéter du mental, le désir est mort, l'ego n'est plus.

Qui suis-je ?  ... Qui lu cru ?...                                            Peut-on répondre à une fausse question?

Je considère fondamentales naturelles essentielles

les quatre grandes divisions (….)

'' Gandhi ''

 

1- JE Sais que JE Sais

2- JE sais que je ne sais pas

3- JE ne sais pas que je sais

4- JE ne sais pas que je ne sais pas.

 

Cela signifie que le langage du corps physique est l'arrière petit fils de la source originelle du Soi autrement dit « je ne sais pas que je ne sais pas » parce que Je ne Suis pas physique . JE Suis Ici l'Océan suprême Omniprésence, c'est pourquoi je ne peux en aucune façon être Ni le corps physique NI le moment présent. Le piège de la physique est de faire croire que l'action est Nécessaire pour le bien de l'humanité ou que sais-je encore, mais c'est un leurre. Rien est Nécessaire puisque JE Suis déjà totalité acté avant la physique car comment serait-il possible pour une forme matière de s'animer elle-même ?. Le corps physique est une forme illusoire et cette forme en termes de commencements et de fins sans cesse renouvelées naît insidieusement dans le cours des événements pour prendre la place de Ce que JE Suis Ici avant la physique. Une catégorie de « Gens » affirme que vous devez agir toujours et encore sans abandonner. Mais comment serait-il possible de se situer dans l'Ici Omniprésence, le seul moteur immobile de l'Univers, en se situant au commencement dans l'avance du temps et le non-étant ? Vous en conviendrez, cette manière de procéder est irrationnelle puisqu'elle empêche d'être Ce que vous êtes déjà Ici = Absolu Amour Paix.

 

JE Suis Immobilité totale silence total sans l'effort JE Suis Absolu. Se soustraire de la physique est la Nécessité à être fusion ne pas être, Fusion étant-non-étant.

Sans l'illusion de la souffrance l'être humain ne peut pas être un être humain.

La forme naît de l'illusion de la séparation.                JE Suis l'Espace dans l'Espace sans espace ( sans les formes en termes de commencements et de fins

 

Le plus grand échec

est de ne pas oser se situer

dans la cité de l'Absolu In-Conscient

êtes la connaissance réelle.

JE Suis l'Amour dans l'Amour Fusion sans mélange.

Je ne connais pas la forme

Amour JE ne crois Ni en ceci Ni en cela.

Peut-on avoir été avoir aimer ? non donc la physique est une spéculation de l'imaginaire. Votre propre histoire est une illusion d'optique lié au temps

 

Là où il y a la lumière et l'éveil des consciences il y a aussi les ténèbres et l'illusion de la séparation. l'un n'existe pas sans l'autre, ils sont indissociablement liés au temps irréel. Une transformation est inconcevable puisque seul existe l'absolu. le contraire comme la différence n'existe pas. Le graduel est l'illusion du temps ( la physique irréelle)...Puisque le Soi JE Suis est déjà totalité réalisé dans l'Ici
et le rapport au corps physique est totalité illusion. Le Soi et Ce que vous êtes par nature ne peut Ni mourir Ni vivre car le Soi est l'incommensurable Omniprésence de la connaissance réelle. La Fusion étant non étant est l'éternel Soi JE Suis. L'entité: l'être humain naît dans le cours des événements d'une simple erreur culturelle puisque la forme physique est irréelle. Absolu est le Soi JE Suis duquel Je ne peux Rien déduire et auquel je ne peux Rien ajouter. c'est pourquoi l'éveil des consciences est une spéculation de l'imaginaire. Dans le cours des événements, l'êtres humain a besoin de repères parce qu'il n'est plus situé Ici dans la source Suprême Intelligence Universelle. Le temps n'existe pas. Ce que JE Suis est immobilité totale silence total, sans raison, sans visage, sans la forme de la définition.

La différence n'existe pas où devrais-je dire n'existe pas d'elle-même comme le mal n'existe pas de lui-même

La plus grande prudence s'impose d'elle-même car la connaissance livresque est le plus grand danger surtout si cette connaissance parle du moment présent où de l'être humain. Ainsi elle s'oppose à la connaissance réelle et empêche le Conscient d'être dans l'in-conscient hors du moment présent et fait qu'il est impossible d'être conscient de l'illusion du moment présent. Cette connaissance livresque ( formes de la conscience ) crée l'abîme du désir dans le moment présent puisque l'intellect est l'imaginaire aveugle à elle-même.

En aucune manière, je ne fais mention dans cet ouvrage du « bien » en tant que bien en soi, ou du « mal » en tant que mal en soi, qui sont des références morales, objectives, subversives, ce qui empêche la concrétisation de la vérité finale « être conscient dans l'inconscient ». Je fais ici appel à la formation d'une vision directe qui est « intelligence universelle », valable pour tous les êtres, même si nous sommes tous sensiblement différents, c'est-à-dire que l'intelligence est commune, donc à prétention universelle. Ainsi, je fais référence au vrai, non pas comme une référence d'ordre moral, mais tout simplement comme moyen de dire par le langage : si une fonction marche chez un Être sensible, elle fonctionne chez n'importe quel être sensible. Bien entendu, dans le sens généraliste et mécanique du terme « par la réfutation de l'éphémère » du simple fait de la présent et de l'attention et de l'intention tournée vers le réel hors du moment présent et non dans le sens bénéfique du désir « avoir conscience ».

L'Union fait la force. Le Conscient ne peux en aucune manière se passer de l'in-conscient puisqu'il ne font qu'un, l’être que vous êtes. C'est la nécessité de la double causalité du comprendre et de la connaissance réelle universelle et la condition sine qu'à-non à être est l'absence de connaissance livresque «  mental totalité purge ». En aucune façon la vraie connaissance réelle ne créera pour vous un état d'être nouveau. La vraie connaissance abolie simplement l'ignorance ignorante. Ainsi le bien-être n'est pas ajouté à votre état premier parfait que vous êtes déjà ici et maintenant mais cet état ne fait que révéler une manière de connaître et à êtes le réel que vous êtes déjà, le vrai Soi. Il n'y a donc rien à chercher puisqu'il n'y a rien à trouver.

Une lecture porte ses fruits de lumière et d'une manière générale, je ne saurais trop vous suggérer de ne pas traduire les notions de cet ouvrage selon un critère « émotionnel », « moral », ou « comprendre » mais plutôt de ne conserver que la partie « mécanique » et « fonctionnelle » de ces notions, puisque ce qui perçoit le réel se situe hors du moment présent. Le Conscient dans l'in-conscient se situe toujours au-delà de ce qui est écrit ou de ce qui est dit, se trouve au-delà de la connaissance livresque donc au-delà du langage des mots.

Inutile de chercher le Soi dans le monde physique, il n'y est pas.

C'est parce que vous croyez à l'existence du corps physique que vous croyez en la naissance en la vie et en la mort comme vous croyez en l'existence de la lumière et des ténèbres mais Ni l'un Ni l'autre existe réellement. Pour l'être humain et seulement pour l'être humain ( la personne physique ) la vie est l'espace entre la naissance et la mort ( la durée en termes d'espace et de temps ). Mais est-ce le réel ? En réalité la vie comme la mort est un concept humain insidieusement faussé car Seul existe l'éternel JE Suis. Vous croyez en la vie donc vous croyez en la mort mais comment pouvez vous répondre à une fausse question ( en l'existence de la mort ) sans faire Ici  l'expérience de la mort du mental et faire l'expérience de Ce qui n'est jamais Né ?

L'être humain se pense comme s'il existait deux possibles, croit qu'il est l'auteur de ses actes : ( je crois, je ne crois pas, je veux, je ne veux pas ) et ce qui fait que ni l'un ni l'autre n'est possible parce qu'en réalité le réel Ici est l'unique possible déjà acté => l'Absolu.

Je ne Suis Rien de physique. Visible dans l'invisible JE Suis.

La personne physique est irréelle, une construction de l'imaginaire.

Métaphysique JE Suis éternel. Maintenant la fin de l'humanité  (fin de l'ignorance)                             Ouvrage 144 Pages Textes, illustrations et croquis explicatifs. ISBN Numéro : 978-2-35682-555-1          Prix 14.40 euros + expédition                                    Fiche de commande via la page contact               

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© BEAUDOIN PATRICE